Cabinet d'Ostéopathie à Tours
Cabinet d'Ostéopathie à Tours

La méthode GMC (Global Mobility Condition).

 

Cette méthode n'est pratiquée que par Arken LAOUITI.

 

Introduction & historique.

 

      Le bilan GMC est une méthode qui  permet de dépister des anomalies fonctionnelles et posturales chez un individu et d’y remédier par un protocole spécifique d’exercices à réaliser. Cette méthode a été élaboré en 2011 dans le milieu du rugby par :

  • Jean-Michel LEGRAND : kinésithérapeute du XV de France de Rugby, et aujourd’hui kinésithérapeute de l’équipe de France U20 de Rugby ;
  • Cédric CASSOU : kinésithérapeute du XV de France, et de l’équipe de France de Waterpolo au JO de RIO en 2016 ;
  • Damien MONNOT : médecin de l’Union Bégles Bordeaux, de l’équipe de France de Rugby U20 (2012-2016) et U19 (2008 à 2011) et de l’équipe de France de ski de fond (2007-2010).

     Le concept a été développement également aux côtés de Michel Riff, ostéopathe du XV de France (2007-2011), Sébastien CORNUT kinésithérapeute de l’ASI Volley, et Valérie AUDET, préparatrice sportive au CNEA EXSO de Font Romeu.

 

      Destiné au départ, à évaluer le risque de blessures dans le milieu sportif, la méthode s’est peu à peu universalisée à l’ensemble de la population, et notamment dans le milieu de l’entreprise.

 

Principes du GMC.

 

     Il existe deux risques majeurs de blessures dans le sport. Les facteurs:

  • Extrinséques: ne dépendent pas de l’individu (matériel, environnement, poste de jeu…)
  • Intrinséques : dépendent de l’individu (posture, équilibre musculaire, antécédents médicaux, geste & technique…). 

      Le GMC s’inscrit dans une démarche préventive des blessures de l’individu et notamment des facteurs intraséques. Il permet:

  • d’appréhender le contexte de l’individu ;
  • déterminer les déficits de souplesse ;
  • d’évaluer la mobilité et la force ;
  • d’analyser l’équilibreet la posture globale du patient.

 

Déroulement d’un bilan GMC.

 

1°. S’informer.

 

     Un bilan GMC commence par une prise de renseignement sur les antécédents traumatiques, chirurgicaux et médicaux afin de comprendre le passé du patient.

 

2°. Evaluer.

 

    L’expert en méthode GMC  vous fait ensuite réaliser successivement 20 tests divisé en 4 catégories :

  • souplesse des membres inférieurs,
  • souplesse des membres supérieurs,
  • test de force
  • tests fonctionnels globaux.

     Chaque Test est coté de 0 (impossible à réaliser correctement) à 1 (possible). Lorsque le test concerne les membres par exemples, s’il est possible à faire sur la jambe droite, et non sur la jambe gauche, une note intermédiaire de 0,5 est attribuée. La somme des points permet d’obtenir un score sur 20 qui nous indique par rapport au risque de blessure que :

  • GMC >= 19 : score excellent, à entretenir ;
  • GMC  >= 17 : score normal, à optimiser ;
  • 15 <GMC< 17 : score insuffisant, à améliorer ;
  • GMC <15 : risque important de blessure, à travailler ;
  • GMC <10 : pathologique, à travailler en urgence.

3°. Corriger.

 

      Le score permet à l’expert GMC de définir des protocoles d’exercices à réaliser afin d’améliorer son score. Il existe 5 grands protocoles :

  • L’assouplissement général (5 exercices) ;
  • Bassin (5 exercices);
  • Gainage (5 exercices);
  • Postural Tronc (5 exercices);
  • Proprioception des membres inférieurs (5 exercices).

      Dans cette optique, un patient avec un score de 17 aura à titre d’exemple un protocole à réaliser. Un score de 13 nécessitera éventuellement 2 protocoles, et celui qui a 8 aura vraisemblablement besoin des 5 protocoles. Tout dépend de l’appréciation de l’expert et le résultat détaillé des tests.

 

Durée et tarifs.

 

La procédure GMC dure environ 45 minutes, selon la rapidité d’execution des tests.

 

Il est possible de venir se faire scorer à deux lors de la consultation.

 

Le tarif est de 50€ pour une personne seule.

En cas de binôme, le tarif est de 30€ par personne.

 

 

 

 

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
© Arken Alexandre Laouiti & Anne-Claire Rose